| english |
Etienne Saint-Amant
nouveautés | 
bio | 

portfolio



Série Architextura

La série ARCHITEXTURA explore le chaos à sa plus simple expression. Une légère variation rend chaque droite non parallèle et cette variation s'amplifie avec les bifurcations. Le système devient de plus en plus complexe et de nouveaux embranchements se créent. Les structures complexes proviennent donc de cette sensibilité : c'est l'origine du chaos.




Série Mitose

La série MITOSE est une exploration mathématique des débuts de la vie. Cette série est organique et toute en courbes. Je crois que les bulles constituent des microcosmes locaux qui favorisent l'assemblage des éléments chimiques essentiels à la vie. J'ai donc commencé par créer un système de bulles (mi) que j'ai modifié et remodifié jusqu'à trouver des ressemblances esthétiques avec les réactions biochimiques et les cellules.




Série Scène

Paysages de textures, de lumières et d'atmosphères, les oeuvres de la série SCÈNE nous imprègnent d'une ambiance. Chaque oeuvre est conçue pour être vue dans son ensemble pour ensuite être observée dans ses plus fins détails. La charge émotive diffère d'une échelle à l'autre, ce qui crée une seconde instance d'interprétation parfois paradoxale.




Série Mémoires

MÉMOIRES, souvenirs, oublis, traces, rémanences... Observez... Et les émotions réminiscentes prendront vie. Ces oeuvres demandent à se compléter avec ce qu'elles suscitent dans votre esprit, telles ou telles sections des compositions deviennent alors des boîtes de souvenirs prêtent à être ouvertes par votre psyché. La série MÉMOIRES vous propose un voyage profond et vertigineux vers l'introspection.




Série Cyborg

Série CYBORG. En art, la cybernétique est souvent approchée de façon glauque et pessimiste. J'ai voulu aborder les questions reliées à ce domaine de science de façon neutre et éthique. J'explore les thèmes de connexion, lien, cohérence, augmentation des facultés, modification de psyché, ...




Série Duale

Série DUALE. Elle est bercée par le polymorphisme de la dualité. D’abord, elle est née de la collaboration entre un artiste plasticien et un artiste mathématicien ; les deux sont aussi des scientifiques universitaires. Ils explorent tout deux l’infiniment grand et l’infiniment petit. L’un travaille autant avec l’algèbre que la géométrie. L’autre découvre que ses gestes et mouvements intuitifs sont intrinsèquement fractals. Ils associent tous deux émotion et esthétisme...